Une vraie leçon d’économie !

Quand la capacité d’autofinancement est trop faible nous dit-on, une solution simple : emprunter pour mieux pouvoir dépenser !

Le nouvel emprunt ne générant qu’une différence de trésorerie (diminution des décaissements liés au remboursement des emprunts), la Capacité d’Auto – Financement de St Morillon n’en sera pas affectée, alors pourquoi une telle présentation mensongère ? (savent ils au moins ce qu’est réellement la définition de la Capacité d’Autofinancement ? … apparemment  pas!

Il fallait quand même oser, faire croire aux Saint Morillonnais que repousser une dette dans le temps permettait de faire des économies… ils l’ont fait!

En réalité, les seuls qui gagnent de l’argent dans cette opération sont les banques et le courtier ayant imaginé et vendu à nos  fins politiciens ce concept pour le moins original.

  • Le courtier gagne                                                                                   6.600 €
  • La banque à qui l’on rembourse l’emprunt

par anticipation gagne:                                                                     39.000 €            (qui sont refinancés dans le nouvel emprunt).

  • La banque qui fait le nouvel emprunt gagne                          4.700 €  de frais et                                                                                               339.500€  d’intérêts soit un différentiel de                                               50.962 € d’intérêts supplémentaires par rapport à  ceux que nous aurions du rembourser sans toucher à nos emprunts en cours.

Soit un coût pour la commune de:                                                62.262 €

On nous vend des économies, mais on dépense plus à l’arrivée…

Le coût de ce tour de passe passe magistral pour Saint Morillon est donc  de 62.262 €

11300 € immédiatement et presque 51000 € à terme (mais après la fin du mandat… ouf!).

Pour 62 262 € nous achetons la possibilité de baisser nos mensualités de remboursement d’emprunt pendant 9 ans… les suivants paieront !!!
-125.500 € sur 9 ans MAIS 176.500€ de plus sur les 11 années suivantes ! Une nouvelle version Saint Morillonaise de la célèbre maxime : “après moi le déluge”

Et pour faire quoi ? Nous venons de dépenser 62.262 €, mais sans que cela soit affecté à un quelconque projet. Un beau chèque en blanc, non ?
Est il honnête pour nous permettre de “vivre mieux” , d’hypothéquer encore et encore l’avenir de nos enfants ? quel égoïsme!

Lors de la réunion publique “budget”  il avait été dit que la renégociation des emprunts permettrait d’économiser 55000 € compte tenu de la baisse des taux. Où sont ces économies ? Mensonges ou incompétence coupable à ce niveau de responsabilité ?

Lors de la présentation du budget 2015 fin mars, on s’enorgueillissait de pouvoir investir 95.000 € dans un self service pour l’école sans avoir à emprunter !
Il est quand même à noter que moins de 3 semaines plus tard le projet de self était abandonné en commission restauration scolaire pour 2015 … pour être à nouveau présenté en réunion publique moins de 3 semaines plus tard encore une fois… que croire ?
C’est finalement pour payer le self que nous empruntons, malgré les belles paroles ? ou pour simplement faire briller l’équipe en place, qui n’a apparemment  pour ambition que de ne laisser des dettes après leur passage.

Renseignement pris auprès des responsable de ce projet génial: ” il faut profiter des taux bas en ce moment et on verra bien ce que l’on en fera… mais de toute façon,  avec l’augmentation de la population, (et donc l’augmentation des ressources fiscales) il sera aisé plus tard de rembourser cet emprunt…”

Le PLU voulu par ces mêmes élus, limitant drastiquement l’augmentation de la population, voici un argument des plus cocasse…

Alors bravo, et merci  pour cette belle leçon d’économie que viennent de nous donner des élus, plus soucieux de leur réélection que des finances de leur commune !