Les choix politiques

Passer de 20 ha à  8-9 ha de terrains constructibles…

(8,5 inscrits dans le projet – page 284 du rapport : 5.15 ha en zone U + 3.35 ha en zone AU)

1 – Rendre toute la zone Natura 2000 inconstructible

Dans le rapport:

La prise en compte du site Natura 2000 qui traverse le territoire et s’inscrit sur les marges du bourg a conduit à retirer de facto tous les espaces de développement qui pourraient impacter un habitat d’intérêt, ou présenter des impacts indirects notamment par des transformations radicales aux marges de l’urbain sur des sites encore naturels : un projet d’espace public de parc et de loisirs a ainsi été retiré derrière la salle des fêtes, un espace boisé constructible du POS n’a pas été reconduit, priorité étant faite au développement dans les enveloppes urbaines existantes.

2 – Limiter drastiquement le développement de la commune en limitant à 11-12 le nombre de logements supplémentaires par an.

  • Rythme  de développement actuel:  15-17 logements par an
  • Rythme voulu par la municipalité pour les 10 prochaines années : 11-12 logements par an

(12 logements * 700 M² * 10 ans = 8,4 ha… le compte est bon!)

3 – Développer l’habitat collectif et imposer une moyenne de 700 M² par logement

Dans le rapport page 284:

La proportion entre logements collectif et individuel n’est pas gérée par le PLU, mais la densification et les orientations d’aménagement vont dans le sens du développement du collectif dans les opérations.

(12 logements * 700 M² * 10 ans = 8,4 ha…)

En tant qu’adjoint à l’aménagement du territoire, j’ai assisté à toutes les réunions “officielles”  du comité “PLU” jusqu’à ma démission (fin janvier alors que le projet était quasiment terminé), mais à aucun moment ces choix à la base de tout, et qui vont spolier tant de St Morillonnais, n’ont été soumis et validés par la commission…

Qui a préconisé et validé ces choix qui en aucun cas ne nous sont imposés par la loi ou le SCOT  ?  (Cf page “Analyse critique“)

Vous trouverez ci-après les comptes rendus des réunions PLU dès que la mairie nous les communiquera

….

2 réflexions au sujet de « Les choix politiques »

  1. Concernant la station d’épuration, vous soulignez qu’elle n’est pas au max de ses possibilités … certes, mais, depuis quelques temps , est à l’étude sa liaison avec les quartiers , (sans augmentation de population) , de Peyron, Jacoulet, Darriet, sans oublier Béthanie .
    Comment sont les ressources du Syndicat, avec les soucis de la station de ST Michel de Rieuffret, et la construction du château d’eau de ST Selve ? Et la station de St Selve comment accueille t elle les nouveaux habitants ? Quelle est la position du Conseil général qui subventionne ?

    Sur annuaire mairie . fr, on note dans les statistiques que St Morillon est bien subventionné , au delà de sa strate . Alors ? je ne sais que penser .

    1. Bien vu! La révision du schéma d’assainissement était à l’ordre du jour du dernier conseil, mais cela à été retiré au dernier moment… Nul doute que nous en reparlerons bientôt, tant cela est idiot.
      Quand aux subventions, n’oublions pas une chose (comme j’aime bien le rappeler régulièrement), les subventions sont de l’argent public… notre argent… et que cela vienne de la commune, du conseil général, ou de l’état… ce sont bien nos impôts à l’arrivée.

Les commentaires sont fermés.